Download Historique du marché boursier marocain fonctionnement PDF

TitleHistorique du marché boursier marocain fonctionnement
File Size406.4 KB
Total Pages23
Table of Contents
                            / Historique du marché boursier marocain
Le rôle du marché boursier
3/ Les principaux intervenants du marché boursier
4/ Le fonctionnement du marché boursier
La Bourse de Casablanca
	1/ Définition :
	2/ Organigramme :
	3/ Organisation de la bourse de Casablanca:
                        
Document Text Contents
Page 1

/ Historique du marché boursier marocain

L'évolution historique du marché boursier marocain a été marquée successivement par les
structures suivantes : L'office de compensation des valeurs mobilières, l'office de cotation des
valeurs mobilières et enfin la Bourse de Casablanca.

La Bourse des valeurs de Casablanca a vu le jour en 1929 sur l'initiative des principales
banques privées exerçant leur activité au Maroc, sous le nom d'Office de compensation des
valeurs mobilières.

Un arrêté du 13 juillet 1948 changera la dénomination ancienne en « Office de Cotation des
Valeurs Mobilières de Casablanca ». Cet arrêté est venu ancrer officiellement l'existence de
cet organisme.

Après l'indépendance et des événements qui l'ont précédé, le marché boursier connaissait une
chute sans précédent, due à la fois à la fuite de capitaux et à l'exode des étrangers qui
constituaient à l'époque l'essentiel de la clientèle boursière.

Quelques années après, l'apparition d'une épargne nationale disposée à s'investir en valeurs
mobilières présuppose la mise en place d'une bourse structurée. Une nouvelle réforme
s'imposait. Ce fut l'oeuvre de la loi du 14 Novembre 1967 qui traduisait ainsi la volonté des
pouvoirs publics de doter le marché financier marocain d'une bourse juridiquement et
techniquement organisée. Ce marché prend désormais la dénomination de « Bourse des
valeurs de Casablanca ».

Depuis 1993, la Bourse de Casablanca vit une seconde jeunesse suite à la promulgation d'un
ensemble de textes de lois, portant réforme du marché financier et création des cadres
réglementaires et techniques indispensables à son émergence, ainsi la Bourse de Casablanca a
connu différentes étapes de modernisation qui se récapitulent comme suit :

SEPTEMBRE 1993

Promulgation de trois textes de loi sur le marché financier :
- Dahir portant loi n°1-93-211 relatif à la Bourse des Valeurs.
- Dahir portant loi n°1-93-212 relatif au Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières et
aux informations exigées
des personnes morales faisant appel public à l'épargne.
- Dahir portant loi n°1-93-213 relatif aux Organismes de Placement Collectif en Valeurs
Mobilières.

Juillet 1994

- Création du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières " CDVM ".

Octobre 1994

- Agrément des douze premières sociétés de bourse.

Février 1995

Page 2

- Création de l'Association Professionnelle des Sociétés de Bourse " APSB ".

AOUT 1995

- Création de la Société de la Bourse des Valeurs de Casablanca "SBVC". (signature du cahier
de charge).

Novembre 1995

- Création des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières " OPCVM ".

Mai 1996

- Signature d'un protocole de coopération entre les professionnels de la Bourse de Casablanca
et la Bourse de Paris.

Septembre 1996

- Intégration de la bourse de Casablanca dans l'indice des pays émergents de la Société
Financière Internationale " SFI ", avec une pondération de 0,75%.

Décembre 1996

- La loi de 1993 est amendée et complétée par la loi N°35-96 instituant le Dépositaire central
Maroclear.

JANVIER 1997

- Promulgation de la loi n° 34-96 modifiant et complétant le dahir portant loi n° 1-93-211
relatif à la Bourse de Casablanca.

- Promulgation de la loi n° 35-96 relative à la création d'un dépositaire central et à l'institution
d'un régime général de l'inscription en compte de certaines valeurs.

MARS 1997

- Démarrage du Système de Cotation Electronique.

- Inauguration du nouveau siège de la Bourse.

Juin 1997

- Institution de la taxe parafiscale sur les transactions boursières au profit du CDVM (0.04 %
pour les titres de capital et 0.02 % pour les titres de créance).

Novembre 1997

- Caravane de la Bourse

Page 11

· Assurer le bon fonctionnement du système informatique.

· Garantir la cohérence du système d'information (données & traitements).

· Mettre en place les procédures nécessaires pour le suivi et la maintenance (matériel et
logiciel).

· Développer et maintenir le système d'information.

· Concevoir, réaliser et mettre en oeuvre l'architecture informatique.

· Organiser les procédures de contrôle et de surveillance du système informatique.

· Promouvoir l'utilisation de l'informatique.

· Assurer une veille technologique.

La Direction des Systèmes d'Information est structurée en trois services :

Ø Service production :

Gestion et Développement du système de production et de diffusion de la Bourse.

Ø Service système :

Gestion, Administration et Exploitation du système de cotation électronique NSC et des autres
systèmes actuels et futurs.

Ø Service support :

Gestion, Administration et Exploitation des réseaux de télécommunication (Réseau local
LAN, Réseau distant WAN et INTERNET).

- Sécurité.

- Assistance aux utilisateurs.

- Gestion du parc informatique.

Direction développement :

La Direction du Développement est en charge du Marketing de l'institution et doit, à ce titre,
promouvoir les activités de la Bourse, tout en assurant le développement et la gestion des
Ressources Humaines et Logistiques.
Les principales attributions de cette Direction sont les suivantes :

Concevoir et implémenter la stratégie marketing.

Segmenter et Analyser les marchés.

Page 12

Concevoir et refondre les produits;

Réfléchir aux problématiques de tarification.

Prospecter toutes les cibles.

Animer les réseaux de distribution.

Participer à la formation des cibles et de la force de vente.

Gérer l'administration du personnel.

Implémenter les outils de développement des RH.

Gérer les achats.

Superviser les services généraux de l'entreprise.

La Direction du Développement s'articule autour de deux services :

Ø Service Marketing :

Stratégie Marketing.

Études de marché.

Produits.

Tarification.

Système d'information Marketing.

Segmentation.

Veille concurrentielle.

Prospection (Émetteurs, Investisseurs Institutionnels, Épargnants).

Événements ; Animation du réseau de distribution.

Formation de la force de vente et des cibles.

Marketing direct.

Merchandising.

Ø Services affaires générales :

Achats.

Similer Documents